L’huile démaquillante de L’Occitane : de la magie en flacon ?

Hello ! 

J’espère que vous allez bien ❤️

Suis-je obligée de rappeler mon addiction aux huiles démaquillantes ? Hum, non, je ne pense pas puisque je vous retrouve de nouveau avec un article tout dédié à cette obsession. En effet, je reviens vous parler d’un nouveau crush (décidément elles ne nous déçoivent jamais ces huiles) démaquillage avec une huile que VOUS m’avez conseillé : L’Huile Démaquillante de chez L’Occitane en Provence !

Vous avez presque l’habitude depuis quelques mois, mais les revues sur les huiles démaquillantes sont devenues monnaie courante par ici. Et pour cause : je les adore et les teste à la pelle !
Plus écologiques et à mon sens plus économiques, je pense pouvoir vous dire qu’il s’agit de ma découverte de l’année et que mon démaquillage est désormais bien plus rapide et agréable (possiblement source de fous rire avec vos potes qui vous regarderont – exubérés – démaquiller des yeux et une bouche chargés aussi xD).
J’en ai déjà testé quelques-unes : Nuxe, Clinique, Melvita (si tu veux voir les revues dédiées clique sur la marque qui t’intéresse 😉 ) et à chaque fois j’avais cette sensation de passer un cran au dessus… Et figurez-vous que – moi-même je n’y croyais pas – c’est de nouveau le cas !
J’aurais pourtant dû m’en douter puisque L’Occitane est tout de même une référence dans le monde de la beauté. On ne parle d’ailleurs plus de leurs crèmes pour les mains qui sont devenues mythiques. J’entendais d’ailleurs toujours plus d’avis positifs concernant cette huile démaquillante.

Commençons par le commencement : elle se présente de façon tout à fait basique, dans un flacon pompe épuré et transparent, reprenant le visuel de la gamme au karité, un intemporel de la marque.
Il s’agit d’une contenance de 200ml ce qui est plutôt habituel pour ce type de produit. De façon générale, je peux jauger à la contenance que cette huile me durera plus ou moins 3 mois avec un usage quotidien.

La marque promet donc monts et merveilles, comme d’accoutumée avec une huile “à la texture soyeuse, qui élimine efficacement et en un seul geste les impuretés et toute trace de maquillage, même waterproof.” Promesse faite également : “Enrichie en huile de karité nourrissante, elle se transforme en émulsion douce au contact de l’eau.”.
Pour être honnête, je n’ai pas grand chose à y redire. En passant d’une huile à une autre on remarque tout de même de légères dissimilitudes et là je dirais que la différence tient dans le fait que celle-ci est un peu plus fluide que ma précédente et se rapproche plus de la texture de la Take the Day Off de chez Clinique.
Idem au moment de la rincer à l’eau. J’ai remarqué que la “transformation” en émulsion était plus légère qu’avec mes précédentes huiles et qu’on avait moins cette impression de lait sur la peau au final. Ce n’est pas franchement dérangeant puisqu’au final cela n’enlève rien à son efficacité et à la qualité de la peau après être passée par la case démaquillage : je la retrouve propre et toute douce, débarrassée efficacement de mon makeup – chargé ou non – de la journée 😉

Concernant l’aspect démaquillage du maquillage waterproof, moi qui pensais avoir atteint un certain degré de perfection avec l’huile de chez Melvita… HUM, je me suis rendue compte que “que néni” !
Donc effectivement, la texture de cette huile est soyeuse, et OUI, elle élimine plutôt VACHEMENT BIEN le maquillage de façon générale : tout mon makeup porté la journée y passe en deux secondes et il est plutôt plaisant que de se débarrasser de tout ça aussi rapidement et agréablement.
J’ai toujours une crainte cela dit avec les huiles démaquillantes : les yeux. C’est une partie que je maquille plutôt beaucoup donc évidemment, si l’huile pique les mirettes, c’est plutôt déplaisant. Et encore une fois : MAGIE, elle ne pique absolument PAS les yeux, et ça fait vraiment du bien de se sentir tranquille de ce côté-là.

Pour preuve de ma bonne foi, je lui ai fait passer ce que j’appellerai désormais le “test ultime”, j’ai nommé le trio : Everlasting Liquid Lipstick de chez Kat Von D, le Ink Liner de la même marque, et LE démon : le Dinoplatz Escalator Mascara de chez Too Cool For School (une PLAIE à démaquiller, je vous en avait parlé dans la revue dédiée ICI).
Et il n’en faut que très peu pour vous débarrasser de tout ça, je peux vous le dire ! Généralement, arrivée au soir j’utilise deux pompes, ni plus ni moins alors que j’avais plus l’habitude de trois avec mes précédentes huiles démaquillantes.
Ici je n’ai déposé sur le dos de ma main que quelques gouttes et voilà que la magie opère !

Si l’on voit que les produits yeux opposent une petite résistance, il ne suffira pourtant que d’un petit massage de 10-15 secondes supplémentaire pour régler le problème. Ajoutez à cela un rinçage consciencieux, et voilà qu’on n’y vois plutôt que du feu et que vous retrouvez à la fois votre visage tout moche (sans makeup ahaha) et une peau douce et lumineuse (ce qui compense xD).

Assurément, et comme je vous le disais en début d’article, cette huile est validée et c’est un nouveau crush puisqu’elle a clairement tout pour elle : efficacité, prix correct (il ne vous faudra vous délester “que” de 19€), ne pique PAS les yeux et AH, je ne vous ai pas dit : elle n’a pas d’odeur (ce qui est toujours mieux que le parfum de rose de l’huile démaquillante de chez Nuxe, je peux vous le promettre !).

Je ne saurais donc QUE vous la conseiller vivement si vous êtes à la recherche d’une très bonne huile démaquillante : vraiment, FONCEZ 😉

→ Pour la shopper, viens chercher bonheur juste ici : 

Suivre:
Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *