L’heure du bilan

Hellooo !

J’espere que vous allez bien, que vous passez tous et toutes de bonnes fêtes de fin d´année, que vous avez été bien gâtés pour Noël et que vous profitez de cette période pour faire le plein de souvenirs tendres 😉

En parlant de souvenirs justement : je vous reviens aujourd’hui, alors que la fin d’année nous guète, afin de faire une rapide rétrospective de cette année 2017. Une année en laquelle je vous avais confié placer beaucoup d’attentes, d’espérances…
À l’heure de faire le bilan et si je dois bien avouer que 2017 à parfois été difficile, que certaines périodes on été dures à surmonter, je n’en retiendrai finalement que du positif… TELLEMENT de positif !

La preuve :

 

Je suis devenue brune.

C’est un changement qui était déjà bien engagé en fin d’année dernière mais qui s’est voulu plus prononcé encore cette année. Vous m’avez découvert blonde, je ME suis découverte brune.
Certes ce n’est pas ma couleur naturelle, mais c’est celle avec laquelle je me sens forte, confiante et plus que tout : c’est en brune que je me sens moi !

 

J’ai trouvé un refuge.

Plus qu’un lieu où dîner le soir de mon anniversaire, j’ai découvert en Janvier dernier un endroit qui aura pris les aspects de refuge et de deuxième maison. J’y aurais ris, pleuré, passé des moments entre amis, en famille… Ce lieu aura également vu naître la majorité des pages de mon mémoire et bon nombre d’articles postés ici !
Plus que tout : j’y aurais développé une addiction un peu trop prononcée pour la caféine.

 

J’ai bataillé.

Contre la sinistrose. Contre de vilains démons.
Bien qu’ils ne soient pas totalement KO, ils ont tout même pris le triple de coups dans les tripes qu’ils n’ont pu me donner au courant de cette année.

 

J’ai appris à percevoir différemment.

J’ai pensé, réfléchi, révisé mon regard et ouvert mon esprit.
J’ai découvert à quel point on est capable de gagner en sérénité lorsque l’on se débarrasse de ce qui pollue son environnement.
Je me suis toujours beaauuucoup monté la tête pour tout un tas de choses donc bien que ce ne soit pas gagné non plus, j’ai tout de même la sensation d’avoir fais un sacré bout de chemin dans ma lutte contre la négativité !

 

J’ai pris conscience que j’avais réalisé un rêve.

Je me rend compte de la futilité de mon propos alors même que je le tape noir sur blanc. Et pourtant !
Même si je m´en rendais vaguement compte depuis deux ans, c’est véritablement cette année que j’ai compris cette chance infinie que j’avais eu de réaliser un rêve de petite fille, si tôt dans ma vie, alors même que je pensais ne jamais y parvenir et laisser cette image fantasmée dans un coin de ma tête.
Nota bene : C’est sûrement quand on les remets en perspective que nos rêves prennent le plus de sens 😉

Tu peux retrouver le “Vlog” de mon 3ème Festival de Cannes juste ICI ↓

 

J’ai fais des rencontres exceptionnelles.

Figurent bien évidement dans ces rencontres des personnes que je pensais “inaccessibles”.
De tous, c’est sûrement ma rencontre avec Kristina Bazan qui m’aura le plus enthousiasmé… et m’aura fait le plus paniqué aussi xD
Mais je n’en oublie pas pour autant les autres. Ces personnes qui ne vous dirons rien mais qui m’ont tellement apporté en déboulant dans ma vie comme des fleurs ! Des rencontres furfelues, osées, naturelles ou arrivées de nulle part… Toutes m’ont permis de me fabriquer des souvenirs tellement fous.

 

J’ai compris l’expression « se ressourcer » et y ai associé l’endroit idéal.

Je l’ai voulu, je l’ai eu : ma vie est devenue un petit peu plus mouvementée cette année. À mon plus grand bonheur !
Mais j’ai compris la valeur de ce lieu que j’appelle « maison ». Et plus qu’un endroit dans lequel je reviens de temps à autre pour donner signe de vie, j’ai appris à l’envisager comme une véritable parenthèse. Un environnement dans lequel je me déconnecterai un peu pour revenir à ce qui compte : mes proches.
Surtout ces derniers jours, j’y vois un endroit qui me donne l’occasion de m’offrir un peu de sérénité : pas de café pour tenir dès le matin, pas de rendez-vous, pas de déplacement, pas « d’obligation » de poster sur le blog ou sur Instagram, ni de répondre aux mails.
Bien que ce soit un aspect de ma vie que j’adore et auquel je ne me verrai pas renoncer, je troque tout ça contre des moments en famille, des retrouvailles avec de vieux amis, des balades en forêt et des sorties sans but… juste le temps de quelques jours !
Amboise est devenu une sorte de no man’s land, une zone neutre.

 

J’ai redécouvert le paradoxe du “modèle”.

C’est une activité que j’avais laissé de côté  il y a bien longtemps.
Bien qu’on m’ait toujours vanté cette capacité à être photogénique, je peux pourtant vous assurer être la dernière à en être consciente, étant très exigeante et me trouvant toujours « trop » ou « pas assez » sur chacun des clichés que l’on pourra prendre de moi.
C’est d’ailleurs devenu un aspect assez paradoxal de ma vie puisque j’adore shooter des looks pour le blog, ou encore collaborer avec des photographes en vue de vous offrir du contenu de qualité (notamment sur Instagram), mais je suis clairement le type de nana qui doute très souvent de l’image qu’elle renvoie. Certains jours seront “avec” et j’excellerai, je jouerai avec mon photographe multipliant les poses et les regards pleins d’assurance… Et d’autres seront “sans” et je me sentirai exécrable, morte ou tout du moins pas habitée sur les clichés.
J’ai découvert que certains shooting étaient pour moi une occasion de m’emanciper un peu, et de me mettre dans la peau de cette fille pleine d’assurance. Ce que je ne suis en réalité que 50% du temps !

…Et cela m’amène à un souvenir très récent 😉

J’ai tourné un clip.

Et comment vous dire que ça a été l’une des expériences les plus WTF de cette année (xD) puisque j’ai été démarchée un peu en urgence afin de remplacer la mannequin qui devait se tenir à ma place.
Du soir pour le lendemain matin aux aurores, et un tournage un peu friquet et humide plus tard, voilà mon visage projeté sur le grand écran d’une boîte de nuit Rennaise !
Le clip vise à promouvoir les oeuvres de JR – un artiste Rennais – et ne dure que 18 secondes, donc si tu veux le voir c’est juste ICI ↑

 

J’ai appris à aimer ma nouvelle ville d’adoption.

Et ce ne fut pas une mince affaire je peux vous l’assurer puisque j’ai dû passer outre le fait que j’étais arrivée à Rennes de manière un peu chaotique.
Quid du passé, les éléments négatifs priés d’aller voir ailleurs si j’y étais, j’ai finalement découvert une ville à taille humaine dans laquelle une véritable chance de réussir est donnée aux esprits créatifs… Je pense pouvoir vous dire qu’elle et moi avons fait la paix, et vous assurer que je me sens maintenant comme une c**** parce que je n’ai plus envie d’en partir xD

 

J’ai changé.

Bien que ça ai pris du temps, que ça ait demandé beaucoup d’énergie, d’introspections, ce n’est finalement pas plus compliqué : J’ai changé. Et je pense pouvoir vous dire que je l’ai fait pour le meilleur puisque je me suis rarement sentie aussi bien 🙂

Alors je conclurai sur un simple “Merci”.
À toi qui est là derrière ton écran, à lire mes divagations.
À vous qui me suivez peut-être depuis 3 ans ou qui vous êtes petit à petit greffé à cette famille que je chéri tant et qui s’agrandit de jour en jour, chaque nouveau membre amenant avec lui un peu plus d’amour… Vous m’avez portée tout au long de l’année !
Mais d’autres, eux, m’ont SUPportée : les marques, les photographes, mes ami(e)s, Jimmy (qui est l’unique membre d’une catégorie “ami/soutien/photographe/famille” assez exceptionnelle xD) et mes parents… À vous, plus que de vous remercier, je vous demanderai pardon pour tout ce que je vous ai fait subir. Stress, fous rires, déboires, joies, pleurs, folies… Vous avez eu le droit à un sacré festival d’émotions et je ne peux que vous dire que pour l’année prochaine : ce sera pareil xD
Ou tout du moins je l’espère !

Sur ces souvenirs, ces quelques mots écrits avec un sourire jusqu’aux oreilles : je vous souhaite une excellente fin d’année et, à l’avance, une bonne année 2018.
PS : Quelques “surprises” arrivent, mais ça je vous en parlerai dans le prochain article 😉 

Je vous embrasse fort ! 

Ségolène

Crédits photo 

Vincent, alias @tou_tounn
Jimmy, alias Let’s Make a Review

Zaour, alias Elite Photographie
Martina, alias Mars Photographie
Chloé, alias I am Capricieuse
Julien, alias JR Artiste
Olivier, Jérome, Nico et Seb, alias Cannes en Live

Suivre:
Partager:

2 Commentaires

  1. 29 décembre 2017 / 8:05

    C’est un bilan très positif ! Je suis contente pour toi 🙂 2017 fût une bonne année également pour moi !
    Bisous et bonne année ❤

    • 30 décembre 2017 / 12:14

      Merci ma belle ! Effectivement ça fait du bien de se rendre compte qu’au final le positif apporte tellement et permet de relativiser et prendre du recul par rapport à d’autres éléments un peu plus « néfastes »
      Je suis contente que tu tires également un bilan positif de ton année, et le pire que je te souhaite, c’est que cela perdure pour l’année à venir ❤️
      Des bisous, et bonne année à toi aussi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *